Les bases principales pour bien réussir l’éducation de votre chiot

L’éducation d’un chiot est une mission qui exige une certaine implication et beaucoup de patience. Pour bien éduquer un chiot, il est important que vous suiviez la même routine tous les jours : sortez-le à la même heure, emmenez-le aux mêmes endroits et récompensez-le quand il se comporte bien. Les mesures de renforcement positives sont l’une des meilleures façons de dresser un chien dès le départ.

Quand le chiot demande de la nourriture !

Dès son plus jeune âge, le chien doit apprendre à ne plus vous demander de nourriture pendant que vous êtes à table. Pour y parvenir, il suffit de tenir compte d’un seul principe : ne lui donnez pas de nourriture, peu importe combien de fois il vous en demande.

Sachez que pour les chiens, lorsqu’ils sont “récompensés”, c’est parce qu’ils se comportent positivement, alors si vous lui donnez un morceau de nourriture quand il vous en demande, il comprend que c’est un comportement bien et qu’il peut le refaire à chaque fois que vous serez à table.

Éducation chiot : quand il vous saute dessus

Les chiens sont souvent très heureux quand vous rentrez chez vous et vous sautent dessus ; cela peut être amusant quand il n’est encore qu’un petit chiot, mais cela peut être très fatigant quand il sera plus grand et forcément plus lourd. Il est donc important de bien intégrer cela dans votre éducation chiot.

Pour y parvenir, il faut couper l’action du chiot à chaque fois qu’il vous saute dessus en prenant ses pattes et en les abaissant au sol en lui disant “non” avec une grande fermeté, cela a pour effet de lui faire comprendre que ce geste est inacceptable. Petit à petit, votre chiot comprendra votre message et ne célébrera pas votre arrivée d’une manière aussi enthousiaste.

Le chiot ne doit pas pleurer en votre absence

Quand ils sont petits, les chiots peuvent passer beaucoup de temps à pleurer chaque fois que vous sortez de chez vous, ce qui peut très agaçant pour les voisins, étant donné que les cris du chiot peuvent durer pendant des heures et c’est encore plus ennuyeux durant la nuit.

Pour empêcher votre chien de pleurer en votre absence, faites semblant de quitter la maison comme d’habitude, fermez la porte et restez derrière en attendant que votre chiot commence à pleurer ; dès qu’il le fait, entrez et dites-lui avec fermeté et à plusieurs reprises d’arrêter. Vous devez lui montrer une attitude révoltée pour qu’il comprenne qu’il ne devrait plus pleurer quand vous sortez.

Vous devrez répéter ce processus plusieurs fois jusqu’à ce que vous vous aperceviez que votre chiot ne pleure plus quand vous partez. Avec cette méthode d’éducation chiot, votre petit animal de compagnie comprendra que ses pleurs sont la seule chose qui provoque votre colère, alors il arrêtera de le faire progressivement et finira par rester calme en votre absence.

Il est également important dans l’éducation chiot qu’il apprenne à suivre vos ordres, comme de s’asseoir par exemple. Pour qu’il vous écoute, vous aurez besoin d’un mot simple et concret à cet effet, la plupart des gens utilisent le mot “assis”, ou son alternative en anglais “sit” ; choisissez celui que vous préférez et souvenez-vous que vous devez toujours utiliser le même.